Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage…

Publié le Publié dans eBook
Visuel blog 17

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage...

Depuis deux semaines, nous nous sommes lancés dans une phase intense de tests utilisateurs. Concrètement, il s’agit de mettre entre les mains de cobayes, triés sur le volet (ou juste simplement disponibles au moment nécessaire ) la version courante de notre application Chronique(s) d’Abîme, et de regarder comment ils s’en sortent et ce qu’ils en comprennent.

 

gopro_feedback

En pratique

Pour éviter d’influencer les testeurs, ces derniers sont généralement isolés, afin de se rapprocher le plus possible des conditions de nos futurs utilisateurs. En effet, si nous restons dans la même pièce, la tentation pour eux serait forte de nous poser des questions à la première difficulté, alors qu’il est important de voir si un utilisateur lambda est capable de la surmonter ou non sans aide extérieure.
Outre le ressenti global de l’utilisateur (que l’on obtient par interview en fin de session), nous poussons le vice jusqu’à filmer les interactions des testeurs par le biais d’une caméra GoPro positionnée sur le torse ou le front. Après la session de tests, Aurélie visionne le tout et analyse les hésitations, les incompréhensions et les habitudes des testeurs et corrige l’ergonomie si nécessaire.

 

 

 

Pourquoi vous vous faites mal comme ça ?feedback_matthieu

C’est simple : nous ne serons pas à coté de chacun de nos futurs utilisateurs lors du lancement de l’application. Ils doivent donc être autonomes, et comprendre seuls toutes les fonctionnalités de l’application.
Or, après plusieurs mois de développement sur un projet, on en est tellement imprégnés que tout nous semble simple et évident. Rien n’est hélas plus faux !
De plus, contrairement à ce que beaucoup pensent (n’est-ce pas ami développeur ), l’ergonomie ou l’expérience utilisateur, ce n’est ni simple ni intuitif. Il faut écouter, comprendre mais aussi faire des choix afin de simplifier la vie de l’utilisateur.
La simple connaissance de dizaines d’application ne remplace pas les années d’études des ergonomes et autres UX designer. Donc si vous avez besoin d’expliquer/justifier à votre utilisateur comment se servir de votre application, c’est que vous vous êtes trompés quelque part !

 

 

feedback_yanis

 

Et ça marche !

Rien que sur nos premières sessions de tests, nous avons pu détecter et corriger deux problèmes majeurs à notre application : un interacteur était peu ou mal compris par nos testeurs, et la fonctionnalité de relecture d’une variation de l’histoire était compliquée et nuisait fortement à la fluidité de l’expérience (la plupart des testeurs y renonçaient d’ailleurs assez vite). Mieux, ces obstacles nous ont donné des idées de nouvelles fonctionnalités, qui ajouteront de la valeur à nos futurs utilisateurs.
Depuis, on travaille à encore peaufiner notre expérience utilisateur… avant d’attaquer une nouvelle vague de tests utilisateurs !

 

 

 

"Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."
Nicolas Boileau