Qu’est-ce qu’une histoire adaptative ?

Publié le Publié dans eBook, Writer
Visuel blog 13

Qu'est-ce qu'une histoire adaptative ?

En version ultra-courte, c'est une histoire qui change en fonction de chaque lecteur.

ldvelhGénéralement, la question suit  : "c'est comme un livre dont vous êtes le héros, c'est ça ?"

En fait, non, pas vraiment. Une fiction adaptative est une histoire comportant de multiples arcs narratifs, des portions de textes dynamiques, un zeste de magie numérique, qui font que chaque lecteur va lire une histoire différente. Un peu, ou carrément beaucoup, selon l'envie de l'écrivain.

Car c'est bien l'écrivain qui décide des variations de l'histoire. Pas question de demander son avis au lecteur tous les deux paragraphes. Un, ça brise l'immersion. Deux, au bout d'un moment, un texte qui demande sans cesse où il veut que vous l'emmeniez, c'est assez agaçant.

Notre but est donc de faire parcourir cet "arbre des histoires possibles" à notre lecteur avec le confort d'une histoire linéaire. Et donc l'application fait les choix pour le lecteur, en tirant partie de ce qu'un support mobile comme un smartphone ou une tablette peut connaitre de son propriétaire (grâce notamment aux réseaux sociaux).

Là, le regard de mon interlocuteur devient flou. Il ne comprend plus trop ce dont je lui parle (et vous non plus...).

 

Passons donc à quelques exemples concrets :

  • Une histoire adaptative peut varier en fonction de la météo : s'il pleut au moment où le lecteur lit, il peut pleuvoir aussi dans l'histoire,
  • Elle peut aussi changer en fonction de la géolocalisation du lecteur, pour que l'histoire se déroule dans la même ville ou région que celle qu'il connait,
  • On peut aussi utiliser l'âge du lecteur, son sexe et sa situation amoureuse pour renforcer sa proximité avec le personnage principal

 

Dans la pratique, on distingue 2 types de mécanismes au sein d'une histoire adaptative : les divergences et les contextes dynamiques.

  • La divergence est un embranchement dans l'histoire, qui vous envoie vers un flux de l'histoire ou vers un autre. Il peut s'appuyer sur le profil du lecteur, sur sa manière de tenir son smartphone, ou la vitesse à laquelle il lit.
  • Un contexte dynamique permet quant à lui de changer à la volée quelques parties du texte courant afin de l'adapter à l'instant de la lecture. C'est l'exemple de la météo de l'histoire qui suit celle du lecteur.

Bien entendu, l'idée n'est pas d'user et d'abuser de ces différents effets, mais de les mettre à disposition des écrivains pour leur permettre d'explorer de nouvelles voies, de nouvelles manières de raconter des histoires... qui laisseront un souvenir unique à chacun de leurs lecteurs.

 

A suivre...

Image de couverture dérivée de Flickr

 

3 réflexions au sujet de « Qu’est-ce qu’une histoire adaptative ? »

  1. C’est une idée originale mais qui risque de passer inaperçue. Dans un livre dont vous êtes le héros, même si les choix proposés cassent un peu l’immersion dans l’histoire, ils ont le mérite de mettre en avant l’originalité du système narratif. Alors que là, le lecteur ne saura pas ce qui aurait changé s’il avait lu plus plus vite, habité ailleurs, etc.

    1. En effet, c’est le risque et le point sur lequel nous travaillons le plus. Des éléments comme la Carte des Possibles, disponibles sur nos différents livres, sont là justement pour rappeler au lecteur qu’il lit une histoire vivante, une histoire parmi d’autres.
      Mais c’est en effet un vrai challenge à relever !

  2. L’idée me semble originale et intéressante . Elle peut palier à un problème récurrent dans le monde des « histoires ». L’identification du lecteur au(x) personnage(s) principa(l)(aux) .
    D’un autre côté , ça enlève le charme de l’adaptation .
    Je m’explique, quand le personnage principal est totalement différent de nous ( lecteur ) , ou que la scène se déroule dans un environnement inconnu, ça nous onlige à nous adapter . Après l’inconfort de départ, on se sent plus à l’aise , et grandit d’une nouvelle expérience .
    D’une nouvelle sensation que nous a apporté le roman.
    Ne risque t’on pas de perdre cet inconnu au profit du confort d’une histoire qui nous met à l’aise ?

Les commentaires sont fermés.