Foire aux questions

 

Une histoire adaptative, c'est juste un 'livre dont vous êtes le héros' ?

Non, c'est différent pour 3 raisons principales. Dans un livre adaptatif, le lecteur n'est pas le personnage principal, il n'y a ni gagnant ni perdant et c'est l'application qui choisit les embranchements pris par l'histoire. Vous vous laissez ainsi guider dans les histoires écrites par l'auteur.

 

C'est moi qui décide ce que je lis ?
Non plus ! C'est l'auteur de l'histoire qui décide quels éléments influent sur le récit et comment ils le font. Le pouvoir de choisir reste donc entièrement du côté de l'écrivain.

Ai-je toujours accès aux mêmes types d'histoires ?

Il existe un grand nombre de variations. Si nous vous dirigeons en premier lieu vers une histoire correspondant à votre profil, vous pourrez par la suite naviguer à votre dans la 'Carte des possibles'. 


revenus2Écrire plusieurs histoires en une, c'est un travail de titan !

Heureusement non. En fait, c’est l’écrivain qui décide de l’ampleur et de l’amplitude des variations de son histoire, mais généralement, il existe de nombreuses parties communes (comme l’introduction et certains passages obligés de l’histoire) qui permettent de limiter le travail supplémentaire.
D’après nos premières estimations, une nouvelle variation représente en volume 30% de signes supplémentaires à écrire. Dit autrement, on double la taille d’une nouvelle en y ajoutant 3 variations majeures.
Par conséquent, une histoire vivante s’adapte plutôt bien aux histoires courtes (nouvelles, voire novella).
Pour un roman, par contre, cela va demander plus de travail, ou bien il va falloir s’y mettre à plusieurs…

 

VOUS AVEZ D’AUTRES QUESTIONS ?